La Banque Postale : condamnée à indemniser une cliente ?

Le tribunal d’Instance de Lyon a condamné La Banque Postale à rembourser et indemniser une cliente victime en 2013 d’une fraude effectuée grâce à un code à usage unique. La cliente, supportée par l’Afub (Association Française des Usagers de Banques), a donc eu raison de sa banque qui a réfuté les accusations portées contre elle. Dans la foulée, le fait divers remet en cause la sécurité du protocole 3D utilisée par de nombreuses banques de France.

Une fraude opérée via le code à usage unique

La fraude se présente sous la forme d’un virement de 2 950 € du compte de la cliente vers une personne inconnue. La connexion du concubin de la cliente sur son compte serait à l’origine de la fraude. En se connectant avec une adresse IP différente, le concubin aurait reçu un SMS de confirmation envoyée sur le mobile de la cliente. C’est à partir de ce SMS comportant un code que les fraudeurs ont réussi à effectuer le virement.

La cliente remboursée et indemnisée

La Banque Postale a jusqu’à la fin nié les accusations de déficience ou de faiblesse technique. Cela n’a cependant pas empêché le Tribunal d’Instance de Lyon d’ordonner le remboursement du montant de la transaction frauduleuse plus une indemnisation de 150 €.


Partagez cet article.

Laisser un commentaire